Le saviez-vous ? Tout citoyen a le droit de disposer librement des eaux de source souterraine localisées sous sa propriété. Cela est clairement stipulé dans l’article 642 du Code civil : « Celui qui a une source dans son fonds peut toujours user des eaux à sa volonté dans les limites et pour les besoins de son héritage». En effet, l’eau étant une ressource rare et très chère (surtout en ville), il devient nécessaire de trouver des solutions alternatives, notamment l’eau de la source. Elle vous sera très utile pour arroser votre gazon, vos fleurs ou votre potager. Mais, comment utiliser l’eau d’une source pour son jardin ? On vous dit tout.

Réaliser un forage pour accéder à la source

forageLa meilleure solution pour avoir accès gratuitement à la source d’eau présente sous son terrain pour s’occuper de son jardin est de procéder à la réalisation d’un forage. Mais, avant d’entamer les travaux proprement dits, il faut remplir certaines formalités administratives. En fait, depuis le 1er janvier 2009, il est exigé que tout particulier qui envisage faire un forage à des fins d’usage domestique a l’obligation de le déclarer en mairie au plus tard un mois avant le début des travaux. Cette déclaration doit renfermer les informations suivantes :

  • l’emplacement de l’opération projetée;
  • la nature, la consistance et l’importance de l’ouvrage ;
  • un document d’incidence de l’opération sur les ressources en eau, le milieu aquatique, l’écoulement, le niveau et la qualité des eaux, en fonction des variations saisonnières et climatiques… ;
  • les méthodes de surveillance ou d’évaluation des prélèvements et des déversements prévus ;
  • les documents cartographiques pour la compréhension des pièces du dossier.

Cette phase a pour but de vous faire comprendre l’importance de l’eau. Cette ressource, même si elle vous est offerte gratuitement, demeure une denrée rare et précieuse que vous devez utiliser avec modération. Cette démarche permet aussi d’éviter que votre réseau privé ne contamine le réseau public. En ce qui concerne le coût des travaux, il faut dire qu’il varie en fonction des éléments comme le type de forage, la nature du terrain et la durée des travaux.

Utiliser une pompe de forage

forageVos travaux de forage sont terminés ? Il va falloir maintenant installer une pompe de forage. Ce dispositif est nécessaire pour extraire l’eau de votre source pour l’arrosage du jardin. Il s’agit d’une pompe immergée qui se pose sous le sol. On en distingue de plusieurs modèles sur le marché. Jetez rapidement un coup d’œil à ce comparatif de pompes de forage pour dénicher le modèle qui vous convient.

Pour faire votre choix, n’oubliez pas de considérer les caractéristiques comme la pression, le débit, la dimension, la robustesse, le système électrique et les autres composants de la pompe (les coudes, les clapets anti-retours, le ballon-vessie, la vanne d’isolement…). Classé parmi les pompes refoulantes faisant remonter l’eau par compression, cet équipement comporte de nombreux avantages. Il évite par exemple les amorçages difficiles, le bruit ou les risques de gel. Il fonctionne avec un moteur électrique. C’est ce dernier qui fournit la puissance qu’il faut pour le pompage de l’eau. L’eau pompée est acheminée dans un tuyau, qui la redirige à votre réseau pour l’assainissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here